Le Savoir-Vivre

Le Savoir-Vivre

27.01.2008 : La Misère Relationnelle

La Misère Relationnelle

 

 

Oui. À l’heure du tout-Internet, du portable à tout faire, la misère relationnelle existe. Rencontrer l’âme sœur peut se transformer en un véritable parcours du combattant. Des cœurs esseulés, il y en a. Par choix, parce qu’ils ont peur de souffrir, parce qu’ils veulent rester libre. Par manque de temps, parce que le travail est sans fin, qu’ils préfèrent renvoyer leur vie personnelle à plus tard. Par timidité, car ils n’osent pas aborder l’autre. Si pour certains la solitude a du bon, pour d’autres, c’est un fardeau. Disons-le, le célibat n’est pas toujours une sinécure. Une chambre simple à l’hôtel revient toujours plus cher. Ce sont souvent les célibataires qui doivent s’occuper des vieux. Ils deviennent une menace pour les couples mariés. Mais, il y a surtout ce vide affectif qu’ils doivent combler. Comment et où trouver cet autre complémentaire ? À la plage, au mariage, sur son lieu de travail, dans une agence matrimoniale ? Il y a aussi aujourd’hui, des lieux de rencontre d’un autre type : Internet, la « Traffic Light Party », le « speed dating », le « coach love », des émissions de télé et de radio (voir page 27). Certains y ont recours par désespoir, d’autres pour s’amuser ou encore par curiosité. Sérieux ou pas, ludiques ou pathétiques, ces nouveaux moyens de rencontre peuvent laisser pantois. On peut même voir là comme un business du couple, une brocante aux célibataires. Mais retenons surtout l’effort de vouloir établir les relations humaines. Parfois, on ne connaît même pas ses voisins. Parfois, on n’a même pas d’amis. Finalement, l’important n’est-il pas d’aller vers les gens, d’être créatif dans ses rapports avec l’autre, d’être authentique peu importe les moyens ?

Source : Corina JULIE



27/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 459 autres membres