Le Savoir-Vivre

Le Savoir-Vivre

18.08.2008 - La Sexualité : Les personnes âgées ont une Meilleure Sexualité

La Rubrique - La Sexualité :

 

Les personnes âgées ont une

Meilleure Sexualité

 

 

Saviez-vous que l'Andalousie est presque aussi grande que le Portugal ? Dans le sud de l'Espagne, cette région obèse prend toute la place, et évidemment, il y a tellement de choses à voir que je pars souvent à la découverte des alentours de Grenade. Le week-end dernier, donc, nous étions littéralement allongés au Cap de la chatte (Cabo de gata), face à une mer déchaînée, lorsque l'improbable se produit. Un couple sûrement cinquantenaire, nudistes sur une plage un peu déserte et sans enfants, se trémousse bizarrement dans la position des petites cuillères. Clairement en train de forniquer. Nous rigolons jusqu'à saturation, nous imaginant ce que donne la sexualité des sexagénaires, septuagénaires, octogénaires etc...

En fait, c'est impossible à imaginer, c'est juste en dehors de tout ce que nos yeux ont déjà vu, en dehors de ce qui est concevable. Je ne leur interdis pas de faire l'amour, après tout, la libération sexuelle profite à tout le monde. Et quand je n'aurai plus de dents, j'espère bien continuer au moins à faire l'amour.


Le British Medical Journal publie les résultats d'une enquête menée par l'Université Gothenburg de Suède. Le but était d'évaluer les changements induits par la montée de l'espérance de vie. Pour cela, on a posé pleins de questions aux papys et aux mamies septuagénaires dans des séries d'entretiens réalisés à des années d'intervalle, entre les années 70 et aujourd'hui. Principale découverte : tout ce petit monde poivre et sel fait plus l'amour qu'avant. Les couples, les hommes seuls, les femmes seules, tous. Plus fort encore : la grande majorité des femmes dit connaître l'orgasme et le nombre de femmes qui ne le connaissent pas a considérablement réduit, passant de 41% en 1971 à 6% aujourd'hui. Les hommes sont néanmoins plus nombreux à se plaindre de leur vie sexuelle, mais les scientifiques présument qu'il y a moins de tabous qu'avant sur les problèmes de sexualité.


Une chose n'a pas changé : le nombre de femmes âgées seules est toujours considérable, difficile pour elles d'avoir une vie sexuelle. Donc, Mamie, si tu me lis, ne t'inquiète pas, ton Ernest t'attend sûrement à l'hospice pour une nuit de folie.

Source : Fluctuat

 



18/08/2008
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 459 autres membres