Le Savoir-Vivre

Le Savoir-Vivre

13.12.2008 . La Sexualité - La sodomie : venue du fond des âges

La Rubrique – La Sexualité :

La sodomie

Venue du fond des âges, la

sodomie est une

 pratique sexuelle où le

 pénis en érection pénètre dans

 l'anus de la partenaire.

Edité, le : 13.11.2008

La sodomie est une pratique ancestrale. Dès la haute époque antique on la pratiquait régulièrement puisque la femme était à l'époque considérée ni plus ni moins comme un animal dépourvue de conscience. Le plaisir se concevait donc entre « hommes » supérieurs et libres de leurs corps.

La sodomie qu'est ce que c'est ?

La sodomie est une pratique sexuelle où le pénis en érection pénètre dans l'anus de la partenaire. Cette pratique souvent attribuée principalement au milieu homosexuel fait partie depuis quelques années des pratiques hétérosexuelles courantes : 1 couple sur 2 a déjà essayé. Mais essayé n'est pas forcément adopter ! Loin s'en faut. En effet, le principal frein à cette pratique est intellectuel. Pour la femme, à la peur de la gêne et de la douleur provoquée par la pénétration (aussi appelée intromission) s'ajoute souvent un sentiment dégradant voire dégoûtant. Sachant qu'un couple peut très bien se passer de cette pratique, libre choix est laissé à chacun d'accepter ou pas.

Plaisir anal ?

Comme le pénis et la vulve, l'anus est une zone richement innervée. De ce fait, il constitue une zone érogène importante. Le plaisir vient souvent des caresses (appréciées tout aussi bien par les hommes que par les femmes), associées aux caresses sur le clitoris ou sur le pénis. Sachant que l'anus ne s'humidifie pas naturellement, l'emploi d'un lubrifiant est fortement recommandé. L'intromission doit être réalisé avec délicatesse et douceur. En effet, le sphincter anal a pour réflexe de se refermer automatiquement en cas de pénétration. Pour le convaincre de se laisser pénétrer il faut donc le détendre par des caresses et par l'introduction d'un doigt avant de tenter toutes manœuvres plus invasives. Le coït anal par ses mouvements de va-et-vient est le plus souvent pour la femme source de plaisirs intenses et d'orgasmes. Pour l'homme, l'anus étant beaucoup plus serré que le vagin, le plaisir est également plus marqué puisque le pénis est stimulé sur toute sa longueur.

Attention !

La pénétration anale comporte 3 fois plus de risques de transmissions de maladies infectieuses que le rapport vaginal. Pourquoi ? Tout simplement parce que la paroi du rectum est fragile et richement vascularisée. Si le sperme est infecté ou le gland ulcéré, le contact avec le sang sera beaucoup plus direct. Même s'il n'y a pas éjaculation, le liquide des glandes de Cowper lubrifiant naturel du gland lors de l'érection est infecté au même titre que le sperme ou le sang en cas de SIDA. L'utilisation de préservatif est donc un impératif pour toute pénétration anale avec l'utilisation d'un lubrifiant à base d'eau.

Source : Sexy Dico



13/11/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 459 autres membres