Le Savoir-Vivre

Le Savoir-Vivre

05.07.2008 : La Rubrique - Connaître Son Corps : Mes règles n’apparaissent pas… Que faire ?

La Rubrique – Connaître Son Corps:

Mes règles n'apparaissent pas… Que faire ?

                                                                                

Ah les femmes ! Il fallait encore qu'elles

trouvent un moyen de se faire remarquer !
Elles ont trouvé un truc qui

se déclenche tout seul et qu'elles

attendent généralement tous les 28 jours.

Elles appellent ça « les règles »

ou « menstruation ».

Allons donc découvrir le phénomène

28 jours ou plus ! Cela variera d'une femme à l'autre selon que son cycle soit plus long ou court. Pas toujours agréable ! On ne les aime pas particulièrement parce que plutôt gênantes. A l'adolescence, elles peuvent être généreuses, douloureuses, abondantes, et même carrément empoisonnantes. Elles ont par ailleurs le chic de venir au moment où on ne les attend pas forcément. C'est alors la panique car, en cours, pour les plus jeunes, ou au cours d'une superbe soirée, c'est la catastrophe !


Pour les plus âgées, imaginez une absence de contraception, un retard est vite arrivé !

Raison pour laquelle, il vaudrait toujours mieux prévenir que guérir. Un préservatif dans une poche ou, au fond d'un sac, n'est jamais de trop !
Des questions, on s'en pose très souvent. Surtout, si toutes vos copines les ont déjà et pas vous ! Quelle galère ! Il va encore falloir attendre. Voici donc quelques éclairages.


           
Vous êtes vierge et vos règles

       ne sont pas encore arrivées :

Pas de panique ! Si vous n'avez jamais eu de rapports sexuels, vous ne pouvez pas être enceinte. Ce qui signifie que le problème est ailleurs.
Vous vous protégez à chaque rapport mais, vos règles sont en retard :
Le préservatif est indispensable pour éviter les infections sexuellement transmissibles : le sida bien évidemment et des grossesses non désirées. Pourtant, sachez qu'il peut toujours avoir un hic : un préservatif périmé, troué pour cause de mauvaise manipulation sinon, pour cause de mauvaise conservation. Aussi, mis trop tard ou retiré trop tôt, la capote permet aux spermatozoïdes d'avoir la voie libre. Alors, gare à la catastrophe ! Mal posé, le condom peut glisser ou se percer, entraînant les mêmes effets. Par précaution donc, et pour vous rassurer, effectuez trois semaines après le ou les rapports présumés fautifs, un test de grossesse.


           
Sous pilule, mais j'ai du retard :


Si vos règles vous paraissent en retard, c'est peut-être parce que la contraception a mis fin à votre cycle en provoquant un écoulement de moins en moins abondant et parfois même de moins en moins fréquent. Mais, retenez que si le risque de grossesse est presque inexistant, il ne l'est pas complètement. Par prudence, il vaut donc mieux, surtout en cas de nausées, ou en cas de vomissements, faire un test le plus tôt possible. Autre point important, si vous avez un retard prolongé qui n'a aucune conséquence néfaste sur votre métabolisme, il vaut mieux attendre le retour spontané des règles.

Vous avez déjà du retard et vous avez eu une

 relation sexuelle non protégée :


C'est un risque ! Notamment en ce qui concerne les infections sexuellement transmissibles d'une part et, d'autre part, si vous ne désirez pas de grossesse. Il est fortement probable dans ces cas là que vous soyez enceinte surtout si vous êtes encore très jeune car, plus on est jeune, plus on est fertile. Mais, n'oubliez pas que pour avoir une vie sexuelle correcte, il est préférable de la démarrer le plus tard possible. Ensuite, n'hésitez pas à vous faire dépister afin de détecter d'éventuelles infections ou maladies sexuellement transmissibles.


       Perte de poids et arrêt des règles :


Une importante perte de poids peut provoquer l'arrêt des règles. C'est un signe de dérèglement de votre organisme. Signe que votre corps souffre pour une raison précise. Il s'agira soit : de carence ou, d'excès de ci ou de ça. Dans ce cas précis, consultez immédiatement un médecin. Parfois aussi, le mental influe sur votre corps. Un accident, un deuil, un échec, une déception amoureuse ou même l'éloignement trop brusque d'un être cher qui laisse sans nouvelles, peuvent interrompre momentanément les règles.


       Des règles irrégulières :


Depuis que vous les avez, elles n'arrivent jamais à la date prévue. Si vous les avez depuis moins de trois ans, attendez de les atteindre pour vous faire une idée définitive car, trois ans, c'est souvent le temps qu'il faut avant d'avoir des cycles réguliers. Avant ces trois ans, les cycles peuvent être très longs et jouer au « yoyo ». Le corps doit donc trouver son rythme. Patientez et ne paniquez surtout pas ! Au bout de ces trois années, si votre cycle continue à être trop long par rapport à la moyenne ou irrégulier, consultez un gynécologue !

Plus d'inquiétudes à se faire, mais plutôt des conseils à appliquer, ok ?!

Source :Gaboneco

 



05/07/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 459 autres membres